PEDAGOGUE

Sarah est diplômée d’Etat pour l’enseignement de la danse contemporaine depuis 9 ans.

Son enseignement passe par une vision large, riche et plurielle des publics concernés par une telle pratique.

                                                                                  

Elle intervient dans différents contextes, qu’ils soient associatifs mais aussi public comme dans les conservatoires ou bien au sein même des écoles auprès des scolaires.                                                    

 

Elle pense la danse comme un formidable outil vecteur d'éducation, de développement de la personnalité et d'épanouissement pour l'individu.

" Dans tous les cas, l’engagement de ma personnalité et de mes compétences sont au service de l’élève et de la danse.
Et c'est bien la personnalité de chaque élève au contact de l'activité artistique vécue dans le champ de la danse que je m'attache à développer. "

" Transmettre pour moi est un acte naturel et fondamental qui est profondément nourrit et influencé par mon parcours d'inteprète. "

En amont de la technique, les phases d’éveil et d’initiation conduisent et accompagnent l’enfant à rencontrer la danse, la pratique artistique, quelque soit la spécialité artistique vers laquelle il choisira de s’orienter ultérieurement.

 

L’atelier d’éveil est le lieu de toutes les découvertes. Par le jeu, l’enfant explore, expérimente des éléments simples mais fondateurs. C’est un moment source de plaisirs et de découverte personnelle, au cours duquel l’enfant développe des aptitudes créatrices, construit une habilité corporelle en apprenant à gérer et mobiliser son corps ; et qui, par la pratique collective, favorise la socialisation.

 

En initiation, il s’agit de préciser, affiner, développer les capacités propres à l’enfant et petit à petit de canaliser la contrainte pour qu’il puisse s’exprimer à travers le mouvement dansé.

Cela conduit à une structuration du corps qui se situe dans l’espace, le temps, et avec ses dynamiques. L’enfant structure donc son corps en expérimentant déjà les premiers éléments fondamentaux constitutifs des techniques de danse.

                                                                                                                              

" Mon enseignement se réalise dans l'écoute, la concentration, le travail, le respect, l'échange et le plaisir. "

Pour qu’elle devienne un mode d’expression artistique, la danse passe par le patient apprentissage de la technique.      

 

Toutes formes d’activités en danse sont soutenues par la technique, au sens d’un savoir-faire et d’une conscience active.  

Ainsi, la technique s’inscrit dans une démarche plus large qui consiste à donner accès au langage pour chaque élève, pour qu’il puisse être l’auteur de sa propre danse.

Cette démarche place l’élève dans un rapport dynamique qui devient créateur de son propre mouvement.

 

Il ne s’agit pas d’une démarche de modélisation mais d’un processus d’appropriation.

Chaque corps étant singulier, l’élève doit peu à peu accepter, prendre conscience de son propre corps en comprenant et en apprivoisant ses propres résistances, difficultés.

Cette construction intérieure demande de façonner un instrument d’une grande force, d’une grande disponibilité, d’une grande sensibilité.

La technique est paradoxale car elle consiste autant à construire qu’à se défaire des habitudes ; dans le sens où elle est à la fois une base, une structure, une force sur lesquelles on peut s’appuyer, et avoir confiance ; et en même temps elle demande un approfondissement constant, une clarification de plus en plus grande.

                                                                    

La danse contemporaine couvre un éventail extrêmement large de styles et d’états de corps qui les véhiculent.

Sarah se base sur la maitrise des fondamentaux: l'espace, le poids, le flux et le temps ; se sont ces outils qui vont permettre de circuler entre les différentes esthétiques.

 

Au sein de ses cours, elle s'attache à échauffer le corps de manière minutieuse et globale dans la lenteure dans un premier temps pour progressivement aller vers plus d'élan.

Les exercices d'échauffement s'exécutent à droite, à gauche et dans différentes directions.

Ils sont souvent suivient de grand déplacements et de sauts.

Les cours se terminent par un enchainement chorégraphique aux coordinations plus ou moins complexes ou par un atelier basé sur le travail d'improvisation et de composition.

© 2014 by Sarah Vaumourin.